CIV logo loading

Avis de l’AFSSA du 27 mai 2010 relatif à la pertinence d’une révision de la définition des STEC pathogènes

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : AFSSA

Éditeur : AFSSA

Télécharger

En 2009, une toxi-infection alimentaire collective familiale ayant entraîné un cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et un cas de diarrhée concomitant est survenue. Des steaks hachés surgelés, consommés non cuits à cœur, ont été mis en cause. L’analyse microbiologique d’un steak haché non encore consommé provenant du même conditionnement a révélé la présence d’ E. coli O123:H2, sérotype mis en évidence pour la première fois par le système de surveillance français.

Comme précisé dans l’avis de l’Afssa du 15 juillet 2008, la définition des Escherichia coli producteurs de shigatoxines (STEC) pathogènes est à caractère temporaire. Cette définition doit pouvoir être actualisée, si nécessaire, au regard des nouvelles observations cliniques et données d’investigations épidémiologiques nouvelles.

L’objectif du présent avis est donc d’apporter des éléments de réponse sur ce sérotype d’ E. coli rarement identifié dans les cas humains, puis d’élargir la réflexion aux connaissances scientifiques acquises depuis la parution en 2008 de la définition par l’Afssa des STEC pathogènes, en vue d’une éventuelle révision.

Sur le même thème :

315aebfbb6feb4b67189de1eed10b871!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!