CIV logo loading

Surveillance des E. coli producteurs de shigatoxines (STEC) dans les denrées alimentaires en France (2005-2011)

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : Christine BIDAUD, Christine MAZUY-CRUCHAUDET, Corinne DANAN, Estelle LOUKIADIS, Franck FERRE, Hélène CALLON, Laurence GIULIANI, Lorinne BOUTEILLER, Nathalie PIHIER, Valérie VALLET

Télécharger

Les Escherichia coli producteurs de shigatoxines (STEC) sont des pathogènes majeurs en santé publique en raison de la sévérité des affections, parfois mortelles, qu’ils engendrent. En France, depuis 2002, 8 épisodes de cas groupés d’infections ont été recensés, dont 2 épidémies en 2011 et une en 2012. Les denrées alimentaires contaminées directement ou indirectement par le contenu digestif des animaux porteurs (bovins principalement) restent la principale source de contamination de l’Homme.

Les autorités sanitaires européennes veillent à la qualité et à la sécurité des aliments et ont défini un cadre réglementaire (paquet hygiène) qui s’applique de façon générale à la maîtrise des dangers, parmi lesquels les STEC. Les plans de surveillance annuels mis en place par les autorités de contrôle montrent que les taux de contamination par des STEC pathogènes des aliments à risque sont faibles : inférieurs à 0,5 % pour les viandes hachées de boeuf (type d’aliment majoritairement incriminé lors d’épidémies), inférieurs à 0,9 % pour les fromages au lait cru et nul pour les graines germées ou à germer.

Après avoir rappelé quelques éléments du contexte sanitaire national, cet article décrit le système de surveillance français de la contamination des denrées alimentaires par les STEC pathogènes. Il présente les résultats obtenus lors des plans de surveillance et de contrôle des denrées d’origine animale et végétale « à risque » de 2005 à 2011.

Sur le même thème :

6566a4bf7c9d4b0ce9c4854d6dc4eaa5[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[