CIV logo loading

Une alimentation riche en protéines avec de la viande rouge maigre, combinée à des entrainements de résistance, stimule la synthèse et la force musculaire chez les femmes âgées.

Date de publication :

Type de document : Actualités

Selon une étude australienne, deux séances d’exercices de résistance par semaine combinées à 80 g de viande rouge maigre au déjeuner et au diner chaque jour, permettent de lutter contre la sarcopénie.

Contexte : L’inactivité physique, des apports inappropriés en protéines et une inflammation de bas grade favorisent la perte musculaire liée à l’âge (sarcopénie) et la dépendance.

Objectif : Tester l’effet d’un entrainement de résistance combiné à un enrichissement de l’alimentation en protéines sur la masse maigre, la taille, la force et la fonction musculaires, les marqueurs pro-inflammatoires, la pression artérielle et les lipides circulants chez des femmes âgées.

Méthodologie : 100 femmes de 60 à 90 ans, en maisons de retraite, soumises à un entrainement de résistance (exercices d’intensité moyenne pendant 45 minutes à 1h, 2 fois par semaine) avant les repas et dont l’alimentation est enrichie quotidiennement en pâtes (ou riz) ou avec 2 portions de 80 g de viande rouge maigre cuite (bœuf, agneau ou veau), pendant 4 mois.

Résultats : L’apport protéique des femmes dont l’alimentation est enrichie en viande rouge maigre (1,3 g de protéines/kg/jour contre 1,1 g/kg/j) est plus important. Ces femmes montrent un meilleur gain de masse maigre (0.45kg  au total, 0,22 kg pour les jambes) et une force musculaire plus importante (18 %) que les femmes seulement sous entrainement de résistance (différence significative p<0.05). Ces femmes voient aussi l’Interleukine IL-6, marqueur pro-inflammatoire se réduire de 16 % (IL-6) et l’IGF-I augmenter de 10 % après 4 mois d’expérience. Cet enrichissement en viande maigre était bien toléré (81 % de compliance) et n’avait pas d’impact négatif sur la fonction rénale, la pression artérielle ou les lipides circulants des sujets.

Conclusion : Une alimentation enrichie en protéine de telle sorte d’atteindre 1,3 g/kg/jour avec de la viande rouge maigre est efficace et sure pour maximiser la réponse anabolique à l’entrainement de résistance sur la masse maigre et la force musculaire et réduire les teneurs en Interleukine IL-6 chez des femmes âgées.

Source : Protein-enriched diet, with the use of lean red meat, combined with progressive resistance training enhances lean tissue mass and muscle strength and reduces circulating IL-6 concentrations in elderly women: a cluster randomized controlled trialDaly RM, O’Connell SL, Mundell NL, Grimes CA, Dunstan DW, Nowson CA. Am J Clin Nutr. 2014 Jan 29. (Australie)

ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

Sur le même thème :

054bdbf3c771529b9295f61144fb3af4((((((((((((((((((((((((((