CIV logo loading

En marge de la crise : émergence d’une frugalité choisie

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : Justine Colin, Nicolas Siounandan, Pascale Hébel

Éditeur : Crédoc

Télécharger

Dans cette note de synthèse, le Crédoc décrit l’émergence d’un nouveau mode de consommation qu’il qualifie de « frugal» et qui toucherait aussi les consommations alimentaires.

L’ampleur de la crise conduit les consommateurs non plus à accroitre leurs achats malins mais à se satisfaire de peu : le choix d’une moindre consommation et du « consommer mieux » se diffuse. Cette tendance se retrouve également au niveau alimentaire avec des consommateurs qui se détournent du superflu.

Au final, 48 % des consommateurs ont adopté des comportements de frugalité contrainte. Par exemple, en 2013, 19 % déclarent acheter moins souvent des produits alimentaires peu nécessaires et 16% déclarent  diminuer les quantités (16 %).  A cette fin,  35 % des consommateurs pensent par exemple qu’ils diminueront leur consommation de viande dans les deux prochaines années ; les femmes qui sont déjà de plus petites consommatrices de viande que les hommes sont aussi plus nombreuses à l’envisager, de même que les plus de 65 ans et les plus modestes.

Une minorité de Français (14%) est par ailleurs identifiée comme engagée dans une frugalité choisie alors qu’elle n’éprouve pas de difficulté financière.

Cette frugalité s’exprime aussi par la recherche de naturalité observée depuis quelques années.

Sur le même thème :