CIV logo loading

Existe-t-il une relation entre la consommation de viande rouge et produits dérivés et l’obésité ?

Date de publication :

Type de document : Actualités

Selon cette revue des études d’observation, les consommations les plus élevées de viande rouge (définition internationale intégrant la viande de porc) et de viande rouge transformée (charcuterie, etc.) seraient associées à un plus grand risque d’obésité, d’IMC et de tour de taille élevé.

Méthodologie : revue systématique de 21 études épidémiologiques d’observation et une méta-analyse de 18 études.

Résultats : La méta-analyse observe que la consommation de grandes quantités de viande rouge (définition internationale intégrant la viande de porc)et de produits dérivés (charcuterie, etc.) est un facteur de risque d’obésité (OR=1.37 ; IC95% : 1.14-1.64). Le risque était de 1.35 chez les hommes (p<0.001) et de 1.10 chez les femmes (p<0.001). Selon les données d’IMC et de tour de taille, les sujets consommant le plus de viande présentent un IMC plus élevé comparativement à ceux qui consomment le moins de viande (différence moyenne 1.37 ; IC95% : 0.90-1.84 pour la viande rouge et 1.32, IC95% : 0.64-2.00) pour les produits dérivés) et un tour de taille plus élevé (2.79 ; IC95% : 1.86-3.70 pour la viande rouge et 2.77,  IC95% : 1.87-2.66) pour les produits dérivés).

SourceIs there a relationship between red or processed meat intake and obesity? A systematic review and meta-analysis of observational studies. M. H. Rouhani, A. Salehi-Abargouei, P. J. Surkan and L. Azadbakht. Obesity Reviews 2014 (en cours de publication).

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

 

Sur le même thème :

73bae77bf641d3bf312ff37c9324b7a3?????????????????