CIV logo loading

Orientations Anses 2015 dans le domaine alimentation-santé

Date de publication :

Type de document : Actualités

L’Anses a présenté ses priorités de travail pour 2015 dans 5 domaines : santé alimentation, santé animale, santé environnement, santé au travail et protection des végétaux). Parmi ces priorités, notons la publication des données issues de l’enquête INCA 3 relative aux comportements et consommations alimentaires des français.

Concernant les sujets alimentation, nutrition et santé les priorités 2015 portent notamment sur :

– La publication des données issues de l’enquête INCA 3 relative aux comportements et consommations alimentaires des français.

– Les suites des travaux menés en 2014 dans le cadre de l’actualisation du socle scientifique en matière de recommandations du Plan national nutrition santé, plus particulièrement sur des populations spécifiques (femmes enceintes, enfants, végétariens,…) et les conséquences des contextes de consommation (nombre, organisation des repas, ambiance, etc.) sur les comportements nutritionnels.

– La publication et la valorisation des travaux sur l’allergie alimentaire menés dans le cadre du programme MIRABEL et la poursuite des études transversales de l’OQALI sur les allergènes

– La publication du premier volet de l’étude de l’alimentation totale infantile EATi et du programme CONTALAIT.

– Une réflexion autour de la valorisation des données issues des plans de surveillance et de contrôle via la définition « d’indicateurs de qualité » des aliments et de leur orientation par une approche basée sur le risque en lien avec le pôle surveillance épidémiologique transversal des laboratoires.

– La consolidation du périmètre et de l’organisation des travaux de la section sanitaire de l’observatoire de l’alimentation.

– La poursuite des travaux d’évaluation concernant les perturbateurs endocriniens selon la priorisation adoptée en 2014.

– L’exploitation des données issues de la base de déclaration des nanomatériaux.

– La poursuite des travaux méthodologiques et de recherche sur l’exposition cumulée aux substances chimiques (dépôt de plusieurs projets ANR et H2020) et d’exploitation des résultats du programme PERICLES.

– Le lancement de nouveaux travaux d’évaluation des risques sur la thématique des substances néoformées dans l’aliment.

– Un état de l’art des connaissances scientifiques en matière d’épigénétique et ses implications en matière d’évaluation des risques en période préconceptionnelle.

Source : Anses, ORIENTATIONS_2015

Sur le même thème :

7ddedaa96cc054917560f97587aef91b^^^^^^^^^^