CIV logo loading

Maladie cardio-vasculaire et diabète : politiques pour une meilleure santé et qualité des soins

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : OCDE

Éditeur : OCDE

Télécharger

Cette synthèse de l’OCDE dresse un état des lieux des maladies cardiovasculaires (MCV) et du diabète en France. Elle présente les chiffres de mortalité imputable aux MCV et aux diabètes puis ceux relatifs aux principaux facteurs de risques (obésité, tabagisme ), l’accès aux soins et les politiques de santé pour lutter contre ces deux maladies chroniques.

La mortalité associée aux MCV a baissé ces cinquante dernières années en France, jusqu’à atteindre le niveau le plus bas de l’OCDE après le Japon : 185 décès pour 100 000 habitants en 2009, soit 38 % de moins que la moyenne de l’OCDE. S’agissant du diabète, la prévalence observée y est également faible (5.6 %, contre 6.9 % en moyenne dans la zone OCDE). En revanche, même si le taux de surpoids et d’obésité demeure  inférieur à la moyenne de l’OCDE, il reste en progression pour les adultes en France depuis quelques années et touchent 29.9 % et 12.9 % des Français adultes. La France compte près de 4 millions de diabétiques (sur 85 millions dans le monde), mais la prise en charge des malades est relativement bonne.

En termes d’évolutions au niveau mondiale, le rapport global de l’OCDE montre que les maladies cardiovasculaires soient en constant recul mais que l’augmentation des cas d’obésité et de diabète est inquiétante. Il annonce une future hausse du taux de mortalité due à ces facteurs de risques majeurs. avec une  forte disparité en fonction du pays.

Sur le même thème :