CIV logo loading

Liens élevage-environnement-développement durable

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : J.P. PRADERE

Éditeur : Rev. sci. tech. Off. int. Epiz., OIE

Télécharger

Article 1/5 du dossier "La viande a-t-elle sa place dans l’alimentation durable ?"

L’étude prend en compte les perspectives de forte croissance de la demande et de l’offre de produits animaux dans le monde et notamment dans les pays en développement où vit 80 % de l’humanité.

En s’appuyant sur des publications scientifiques, sur des statistiques et sur des observations de terrain, elle fait le point sur les niveaux d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’élevage, sur les capacités des systèmes d’élevage de ruminants à séquestrer le carbone et sur la capacité de l’élevage à relever le défi d’une croissance durable, capable de partager ses profits et sans impact sur le changement climatique.

Une attention particulière est accordée à la situation des 800 millions d’agriculteurs-éleveurs qui représentent le noyau dur de la pauvreté dans le monde. L’étude souligne l’importance de l’amélioration de la productivité de l’élevage et l’interdépendance des composantes économique, environnementale et sociale du développement durable. Elle montre que, dans les pays les moins avancés et la plupart des pays à revenu intermédiaire inférieur, la forte pression des maladies animales s’oppose à l’amélioration de la productivité de l’élevage, que les agriculteurs-éleveurs pauvres n’ont pas suffisamment bénéficié des politiques de développement et qu’ils ont besoin de soutiens pour pouvoir valoriser les progrès technologiques et relever les défis du développement durable et de la réduction de la pauvreté.

Rev. sci. tech. Off. int. Epiz., 2014, 33 (3), 745-763

Sur le même thème :

50f809acc600b6de7113bc02717003dcFFF