CIV logo loading

Les pollutions par les engrais azotés et les produits phytosanitaires : coûts et solutions

Date de publication :

Type de document : Actualités

Auteurs : CGDD

Éditeur : CGDD

Télécharger

Le dernier numéro des Etudes & Documents du Commissariat général au développement durable (CGDD) aborde la question des externalités liées à l’utilisation de produits phytosanitaires et d’engrais azotés en agriculture, ainsi que les instruments mis en place pour les réduire, de type réglementaires ou économiques, en France ou à l’étranger. Les externalités environnementales liées à l’usage agricole des produits phytosanitaires et des engrais azotés sont multiples : pollution des eaux et de l’air, pollution des sols, émission de gaz à effet de serre et atteintes à la biodiversité.

La France est le premier pays consommateurs d’engrais minéraux de l’Union européenne (2,2 Mt d’azote d’engrais minéraux consommés en 2013) et le deuxième en matière de produits phytosanitaires (66,7 Mt de produits phytosanitaires vendus en 2013). Ce niveau de consommation est à mettre en regard de la production agricole française (18 % de la production européenne) et de la surface agricole utile (16 % de la surface agricole utile de l’Union européenne). Toutefois, l’étude du bilan de la circulation de l’azote dans l’agriculture fait apparaître des quantités non négligeables d’azote en excès, qui pourraient atteindre 1,5 Mt par an, non assimilées par les plantes et rejetées dans l’eau, dans l’air ou stockées dans le sol.

Sur le même thème :

ea7edfa75a9fade0157c88af8d5e7308zzzz