CIV logo loading

Fer et viande rouge : avantages et inconvénients

Date de publication :

Type de document : Actualités

Éditeur : Meat Science

Cet article fait état d’une revue de la littérature scientifique sur les effets de la consommation de viande rouge de par ses apports en fer en étudiant à la fois l’intérêt en termes de prévention des maladies par la couverture des besoins nutritionnels en fer mais aussi en terme de  rôle possible dans le développement d’autres maladies par des apports excessifs en fer.

Dans les pays développés, les viandes rouges et transformées sont en effet les principales sources de fer alimentaire. L’apport adéquat de ce nutriment est essentiel au bon développement et au bon fonctionnement du corps humain. Cependant, une consommation excessive de fer, en particulier héminique, peut aussi, selon les études épidémiologiques, augmenter le risque de maladies chroniques telles que les cancers, les maladies cardiovasculaires, etc.

Cette revue ajoute dans un dernier chapitre des données scientifiques sur les possibilités de réduction ou suppressions des effets potentiellement délétères du fer héminique (prévention de la peroxydation et de la formation de composés N-nitrosés, notamment) sans supprimer la consommation de viande.

Source : Czerwonka M, Tokarz A. Iron in red meat-friend or foeMeat Sci. 2016 Oct 2;123:157-165.

Sur le même thème :

c29f8a5ee306c4c9e6ccb0346a01f814iiiiii