CIV logo loading

Avis scientifique sur l’origine des cas isolés d’ESB classique en UE (EFSA)

Date de publication :

Type de document : Actualités

Éditeur : EFSA

Télécharger

Soixante cas d’ESB classique ont été signalés chez des bovins nés après l’entrée en vigueur de l’interdiction dans l’UE en 2001. Aucun de ces animaux n’est entré dans la chaîne alimentaire. L’ESB classique est le type d’ESB susceptible de se transmettre à l’homme. La Commission européenne a demandé à l’EFSA de déterminer si ces cas étaient causés par des aliments destinés à l’alimentation animale contaminés ou s’ils se produisaient spontanément, c’est-à-dire sans cause apparente.

Les experts de l’EFSA ont conclu que des aliments contaminés étaient la source d’infection la plus probable. En effet, l’agent infectieux qui cause l’ESB a la capacité de rester actif pendant de nombreuses années. Il est donc possible que ces bovins aient été exposés à des aliments contaminés si l’agent infectieux de l’ESB était présent dans les lieux où les aliments étaient stockés ou manipulés. Il est par ailleurs possible que des ingrédients contaminés destinés à l’alimentation animale puissent avoir été importés depuis des pays non membres de l’UE.

Les experts n’ont pas été en mesure d’exclure d’autres causes possibles en raison de la difficulté d’enquêter sur des cas individuels. Parmi les obstacles rencontrés figurent une période d’incubation prolongée de la maladie et le manque d’informations détaillées disponibles dans les exploitations au moment de l’enquête de retraçage.

Les experts de l’EFSA ont formulé une série de recommandations, dans lesquelles ils préconisent de maintenir et de renforcer le système de surveillance et de notification de l’UE, mais aussi d’évaluer les nouvelles données scientifiques au fur et à mesure qu’elles seront rendues disponibles.

En savoir plus : EFSA

Sur le même thème :

42c3b1fa731c96684e145fc4ed2c0f13;;;;;;;;;;;;