CIV logo loading

Rapport de synthèse de l’UE sur la surveillance des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EFSA)

Date de publication :

Type de document : Actualités

Éditeur : EFSA

Télécharger

Article 1/5 du dossier "Encéphalopathie spongiforme bovine (ESB)"

Ce deuxième rapport de l’EFSA présente les données collectées en 2016 par tous les États membres de l’UE, l’Islande, la Norvège et la Suisse.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Cinq cas d’ESB signalés chez des bovins (sur 1 352 585 animaux testés) dans l’UE – aucune introduction dans la chaîne alimentaire ne s’est produite. Un seul d’entre eux a été classé comme ESB classique. L’animal est né après l’entrée en vigueur de l’interdiction par l’UE d’utiliser des protéines animales dans l’alimentation du bétail en 2001.
  • 685 cas de tremblante chez les ovins (sur 286 351 testés) et 634 cas chez les chèvres (sur 110 832 testés) dans l’UE.
  • Aucun cas de MDC détecté chez les 2 712 cervidés testés (p. ex. rennes, élans et orignaux) dans l’UE. Cependant, cinq cas de MDC ont été signalés en Norvège : trois chez des rennes sauvages et deux chez des orignaux.

C’est le première fois que le Royaume-Uni n’a signalé aucun cas de maladie, depuis l’apparition des premiers foyers épidémiques d’ESB et des premiers signalements d’ESB.

Source : EFSA

Article suivant 2/5:

Fiche maladie animale : ESB (Anses)

Sur le même thème :

396c965ada21ab49564167c4d97d5a63xxxxxxxxxxxx